Histoires & Souvenirs

Collecteur de mémoires

Claude

Jean_V

Né le 6 juin 1932

A Vesoul ( Haute Saône )

A cette époque-là, Peugeot a fait les « Ravi ».  C’était des magasins d’alimentation que les dirigeants de Peugeot avaient fait pour leurs ouvriers. En 56, quand je suis arrivé à Sochaux, ils étaient 33000 ouvriers sur le site Peugeot. A l’heure actuelle, ils sont douze, treize mille. Et encore, il y a beaucoup d’intérimaires. Quand c’était l’heure de sortir chez Peugeot, il ne fallait pas se trouver dans l’allée principale. Il y avait des cars, des voitures, des vélos.  Pendant une demi-heure les cars défilaient pour partir sur Belfort, Héricourt, Del. C’était un moyen de transport courant, le car. C’était le plein emploi, il n’y avait pas de chômage. J’ai changé pas mal de patron, pour m’améliorer. Chaque atelier a une façon de travailler.

En 69, je suis parti faire une formation professionnelle  pour être chef de chantier. Après cela, je suis venu sur Avignon, comme chef d’atelier menuiserie et je suis resté douze ans chef d’atelier, route de Lyon, à la menuiserie Joure. Je suis quand même parti neuf mois à Dijon pour faire mon stage.  C’est parce que j’avais ma sœur qui habitait Avignon, boulevard Jacques Monod, sinon je ne serais peut-être pas venu là. Quand l’atelier a été mis en règlement judiciaire, il y a eu pas mal de difficultés. Les syndicats s’en sont mêlés, il y a eu des grèves. Il n’y avait plus d’argent.  Il y  avait des coupures de courant.J’ai ensuite trouvé une place aux Angles, où j’ai travaillé chez OSA.Jean_V3

J’habitais aux « Neufs peyres ». On avait un bel appartement, ça avait été fait en 72. Quand je suis arrivé, c’était neuf. Il y avait des militaires, des gendarmes, des policiers. Rien que dans notre cage d’escalier, il y avait un capitaine à la retraite
en dessous de chez nous, un agent de police  tout en bas, et  dans les étages,  un ou deux militaires. Et pareil dans les autres entrées. Et puis, ça s’est dégradé au fur et à mesure. Les militaires sont partis, puis les policiers.

1 Comment

  1. Histoires-et-Souvenirs

    4 mai 2016 at 14 h 32 min

    Le texte de Claude a été collecté lors d’un premier projet avec le foyer logement du Ronquet à Sorgues (84700) en 2012.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Please copy the string IcgXaS to the field below: