Histoires & Souvenirs

Collecteur de mémoires

Raymonde

P1080603

Née le 31 décembre 1930

A Pointailler sur Saône ( Côte d’Or )

Nous étions un groupe de jeunes, aussi bien garçons que filles, à sortir ensemble, copains-copines. Notre principale distract1tion était les bals. Il y avait toujours un bal, une fête. Il y avait de très belles salles de bal avec du parquet ciré. Ou sinon nous nous réunissions pour jouer, nous promenions ensemble à vélo. C’est au travers de ce groupe d’amis que j’ai rencontré mon mari.

Dans la couture, il fallait beaucoup d’heures de travail pour gagner pas grand-chose. Mon fiancé m’a incité à passer un concours à la poudrerie de Vonges pour deux emplois au bureau de la comptabilité. J’ai réussi le concours et là j’ai passé deux années très agréables.

J’avais deux kilomètres à faire pour aller travailler, je commençais à sept heures le matin. Nous faisions quarante huit heures par semaine à l’époque. On travaillait le samedi matin. Il m’est arrivé d’y aller à pieds par moins vingt-sept. Il y avait d’énormes congères. Ces températures ont duré un mois, c’était en mille-neuf–cent-cinquante-six, l’année de notre mariage.

Nous venions de nous marier, quand mon mari qui travaillait également à la poudrerie de Vonges a postulé pour trois postes. Un à Angoulême, un à l’usine du Bouchet dans l’Essonne et un à Sorgues. C’est comme cela que nous sommes venus à Sorgues.

Quand nous sommes arrivés à Sorgues nous étions un peu dépaysés, nous venions de quitter la famille. Heureusement, nous avions un logement fourni par la poudrerie en arrivant, au quartier de Bécassière.

Sorgues était beaucoup plus petit qu’aujourd’hui, il y avait sept- mille habitants. Le quartier de Bécassière était assez éloigné du centre.

Je n’ai pas repris le travail de comptabilité, je me suis occupée de ma grande famille. J’étais mère de famille, c’était un boulot à plein temps. Je me suis occupée de mes cinq enfants.

1 Comment

  1. Histoires-et-Souvenirs

    4 mai 2016 at 13 h 32 min

    Le texte de Raymonde a été collecté lors du second projet avec le foyer logement du Ronquet à Sorgues (84700) en 2015.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Please copy the string cX7AXi to the field below: