Histoires & Souvenirs

Collecteur de mémoires

Mustapha

IMGP0419

Né lé 18 mars 1966

A Asilah ( Maroc )

IMGP0394

Je peins sur du papier recyclé. Soit des sacs de ciment, soit de farine que les gens jettent. Ou bien les emballages dans lesquels les pêcheurs reçoivent les filets de pêche. Lorsque les gens jettent ces sacs, il y a des personnes qui me connaissent, ils les ramassent et me les apportent. En échange je leurs donne quelques pièces.

Je n’ai pas de dimensions précises pour mes peintures. Je veux casser la routine des peintures. Tout le monde peint en rectangle ou en carré, moi c’est selon les papiers que je récupère. Je les découpe à la main, sans ciseaux, n’y a pas de dimensions précises.

Toutes les couleurs que j’utilise sont à base de pigments naturels. Certaines à base de cornes de moutons brûlés et broyés. Il y a également un pigment que j’obtiens grâce à la laine du poitrail du mouton. Je la coupe, je la brule, ensuite je mets les cendre dans un peu d’eau que je chauffe pendant une heure environ pour obtenir le pigment. Le jaune je l’obtiens grâce au safran. Le bleu est obtenu grâce à une pierre.

L’idée de chauffer les peintures vient du jour ou une personne m’en a commandée une cinIMGP0415quantaine. Mais j’étais pris par le temps. La personne attendait ses peintures, et vue mon manque de temps pour le séchage, je me suis dit, pourquoi ne pas les chauffer à la gazinière. Là, je me suis aperçu que chauffer le papier pour le séchage permettait à la peinture de bien pénétrer à l’intérieur du papier car c’est un papier très serré, très résistant, même à l’humidité. En plus, on dirait que le papier des sacs de ciment est recouvert de cire comme les bougies. Alors il m’est venue l’idée de froissée les peinture puis de les lisser, et j’ai trouvé le résultat très bien.

Je me sers d’un morceau de bambou pour dessiner. Lorsque je commence à peindre, je ne sais pas ce que je vais faire, c’est selon mon inspiration et il devient un tableau petit à petit.

1 Comment

  1. Histoires-et-Souvenirs

    11 mai 2016 at 8 h 57 min

    Le texte de Mustapha a été collecté lors d’un voyage au Maroc d’un membre d’Histoires et Souvenirs en 2010.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Please copy the string 4TAPbn to the field below: