Histoires & Souvenirs

Collecteur de mémoires

Anaïs

anais5

Née le 20 janvier 1937

à Avignon (Vaucluse)

 

 

La dernière guerre, de 44, on était jeunes, on avait 7 ou 8 ans, et ça bombardait. Les avions qui passaient, ils ont bombardé la gare. On était en centre – ville, et on se cachait au Palais des Papes, dans un souterrain, où ils font le festival. Il y avait beaucoup de gens, c’était plein. Tout le monde se cachait là dedans. Ils donnaient des masques à gaz. Mais à nous non. On était trop jeunes. On était trop petits.

Quand on entendait ces avions, les bombes qui pétaient, ma mère nous donnait un bâton et de l’éther avec du sucre dans la bouche. Pour ne pas entendre les bombes péter.

On allait chercher la soupe où il y a les Allemands. Ils nous donnaient à manger, là où il y a la grande école, au Palais des Papes.

Il y avait les Allemands. Mon père faisait le pain pour eux, avec mon frère, à une station derrière le Palais des Papes.  On allait chercher le pain, avec des tickets. C’est parce que mon père travaillait pour les Allemands, autrement ils nous auraient tués. Il y en avait de partout. Ils faisaient la loi. Ils faisaient des prisonniers.anais2

Mon père nous apportait beaucoup à manger à nous. De la viande. Du pain. Du café. On manquait de rien, nous.

Ma grand-mère prenait des chats, des gros ; elle les tuait et elle nous les faisait manger. On le savait pas
nous, on mangeait tout. On était jeunes, on ne cherchait pas.

Pour jouer on faisait la marchande avec une planche et des épluchures de pomme de terre. Avec n’importe quoi, une poupée en chiffon, on jouait.

1 Comment

  1. Histoires-et-Souvenirs

    4 mai 2016 at 14 h 42 min

    Le texte d’Anaïs a été collecté dans l’entourage direct d’un membre d’Histoires et Souvenirs en 2008.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Please copy the string E2giAA to the field below: